CODE
CODE
12 février 2024
L'effondrement de Bennett

L'événement d'Optable à Toronto dévoile des informations exploitables pour des médias et une publicité axés sur les données

Collaboration en matière de données
Vie privée

L'air vivifiant de Toronto en février a accueilli un groupe sélectionné de leaders d'opinion des médias et de la publicité au sommet exclusif d'Optable. L'ordre du jour promettait des plongées profondes dans la stratégie des données, l'impact de la protection de la vie privée et la navigation dans le paysage médiatique en constante évolution. Et il a tenu toutes ses promesses.

La collaboration en matière de données occupe le devant de la scène

La table ronde d'ouverture, intitulée "Comment les éditeurs et les annonceurs utilisent les données pour élaborer de meilleures campagnes publicitaires à l'ère de la protection de la vie privée", a démarré sur les chapeaux de roue. La collaboration en matière de données est apparue comme le héros incontestable, comblant le fossé dans un écosystème fragmenté. Les panélistes de La Presse, du Globe & Mail et d'Advance powered by Loblaw ont discuté de leur parcours commun : adapter les stratégies de données, utiliser des solutions d'identité, tout en contournant les réglementations en constante évolution en matière de protection de la vie privée. Le panel était modéré par Ioana Tirtirau, responsable du succès client chez Optable, qui a aidé le public à glaner des informations exploitables qui peuvent être mises en œuvre dans leurs propres entreprises.

Un point essentiel à retenir ? Il ne s'agit pas seulement de technologie. "L'avenir de la publicité réside dans la recherche du point idéal où les données se combinent pour créer une meilleure expérience pour le public et, en fin de compte, pour créer une croissance commerciale. Les données sont l'interface qui nous permet de créer de meilleurs partenariats publicitaires", a déclaré un dirigeant d'une maison d'édition. Le public n'aurait pu être plus d'accord, reconnaissant le besoin de campagnes significatives qui respectent la vie privée des clients et fournissent des informations réelles sur leurs désirs et leurs besoins.

Vie privée : La force motrice (et l'opportunité)

La discussion au coin du feu de Deloitte a changé de vitesse, se concentrant sur l'éléphant dans la pièce - la vie privée. Les experts ont disséqué les changements sismiques provoqués par les réglementations et les changements de plateforme, en soulignant non seulement les défis, mais aussi les opportunités. "CCPA, GDPR, Law 25, cookie deprecation - il s'agit de construire la confiance", a souligné un intervenant de Deloitte. "Et la confiance génère la loyauté et l'engagement, ce qui est le véritable or dans ce jeu."

Au-delà des tendances : Le virage centré sur l'humain

Le sommet ne s'est pas limité aux mots à la mode et à la technologie. Il s'agissait de comprendre que les données et la protection de la vie privée sont intrinsèquement centrées sur l'homme. À la base, la publicité consiste à établir un lien avec les gens et, à l'ère de la protection de la vie privée, cela signifie que la collaboration est essentielle.

Le cocktail n'était pas seulement une occasion de réseautage ; il témoignait de l'énergie et des idées qui jaillissaient de la salle. Des experts en données d'Optable aux vétérans de la publicité, tous ont reconnu que l'avenir n'est pas préprogrammé - il est entre les mains d'esprits novateurs qui peuvent exploiter les données, respecter la vie privée et, en fin de compte, repenser et réorganiser l'écosystème des médias et de la publicité pour avoir plus d'impact sur le public et être plus durable pour les entreprises.

Principaux enseignements :

  • La collaboration en matière de données se développe rapidement, les principaux écosystèmes en nuage jouant le rôle d'intendants.
  • Les réglementations en matière de protection de la vie privée créent des défis, mais aussi des opportunités inattendues.
  • Les cookies de tierce partie sont officiellement en voie de disparition et obligeront à repenser notre écosystème.

La conférence " State of Data Collaboration " d'Optable à Toronto n'était pas seulement un aperçu de l'avenir, c'était aussi un plan pour y naviguer. Armés d'informations exploitables et d'une attention renouvelée à l'élément humain, les professionnels des données et de la publicité ont quitté la salle avec les moyens de redéfinir le succès à l'ère de la protection de la vie privée.